[Ar] Salut tous. Après une (très) longue absence due à l'absence d'internet chez les uns, et de temps chez les autres (genre bibi), un message pour vous parler du gala Supélec, auquel Marco et moi sommes allés la semaine dernière.

En gros: une énorme boite de nuit. Ce n'est pas vraiment ce que j'aurais attendu d'un gala (Marco me contredira surement) mais c'était sympa tout de même (et surtout très cher)

Afin de justifier un minimum le prix que j'avais mis dans la soirée, je me suis à la fin amusé à rapporter le "butin" le plus important possible (à la plus grande honte de Marco)

Extrait de dialogue type, à un bar en train de fermer:
"-dis moi, tu n'aurais pas encore une ou deux capotes qui trainent, pour me dépanner?
-ha toi! T'as passé une bonne soirée..."
Sur quoi le gentil Supélecquien allait jeter un oeil dans son cartons de préservatifs gentiment offerts par la maison Manix, et m'en refilais quelques uns...

Ce à quoi s'ajoutent les 10 préservatifs gagnés lors d'une soit disant "animation" au bar œnologie: reconnaitre l'origine d'un vin parmi 9 pays (entre autre Argentine, Etats Unis, Afrique du sud, Australie...)
Bien entendu, il était à peu de chose près impossible de déterminer la provenance du vin (à moins d'être un oenologue averti, ce qui ne se trouve que très rarement dans les gala étudiants de ce type)
Impossible... Sauf que... Ben sauf que le gentil étudiant du Bahut de Supélec, dans son infinie nullité, ne connait pas lui même l'origine des vins qu'il sert (surtout en changeant de serveur toutes les heures) Et que, pour connaitre le pays d'origine, ignorant stupidement l'indication sur la bouteille, il s'en référait à une pancarte, rangée au fond de chaque carton de bouteilles... pancarte qu'il lui fallait bien sortir du carton pendant une ou deux secondes pour lire l'indication. Discret et efficace, certes... mais pas assez pour m'empêcher de déchiffrer au moins les premières lettres sur la pancarte... et pouvoir affirmer crânement au malheureux "C'est évident, il vient d'Australie ton pinard!"

A la série de préservatifs, ajoutons les 2 alcootests (un par moi même, l'autre par mon pote Glop's qui nous accompagnait) et la dose de lubrifiant récupéré à la sortie au stand de la MGEL; et enfin les 6 briquets trouvés sur un bar en fin de soirée (Marco: 1; Glop's: 1; Moi: 4)

La photo du butin final:

DSC00112